top of page

Ville Fuller

Vilte Fuller, née en 1996 à Klaipeda, Lituanie, vit et travaille à Londres. Elle est diplômée en 2015 de la Glasgow School of Arts, spécialisation peinture et gravure. Elle réalise des peintures figuratives représentant des récits de paysages d'enfer glamour prenant l'influence des mangas d'horreur et des contes de son héritage balte.

Vilte Fuller a été sélectionnée pour le prix HIX 2017 et a illustré un certain nombre de livres pour Eglės leidykla. Les expositions collectives récentes incluent 'The Dream of the Fisherman's Wife', Ruttkowski68, Paris (2021), 'A High Hang', Eccleston Project Space, Londres (2019), 'Fresh Air/Hot Sauce', Arbyte Studios, Londres (2019) et 'TBCTV', Somerset House Londres (2018).

L’artiste anglo-lituanienne apporte un vent de fraîcheur et de nouveauté dans un univers parfois aseptisé. Elle fait partie de cette génération d’artistes qui ne craint pas de choquer ou de déplaire. Sur ses toiles, parfois cousues ensemble, des espaces concrets naissent, réceptacles paradoxaux de l'imagination de l'artiste. Sur quelques centimètres, Vilte permet la cohabitation d'une Sharon Stone très Basic Instinct, l’univers terrifiant du mangaka Jujin Ito et quelques références au surréaliste polonais, peintre des cauchemars, Zdizslaw Beksinski.

 

On découvre aussi l’héritage de l’artiste qui intègre à ses toiles un folklore lithuanien dépeignant des réalités sinistres et imprévisibles, à rebours des contes de fées et de leur « tout est bien qui finit bien ». 

 

Tout le génie de cette jeune artiste réside dans la dissonance et la capacité d'unir la plastique glamour d'une figure androgyne à un extraterrestre phallique ressemblant à un cornichon.

 

Côte à côte, les formats de Vilte Fuller semblent narrer une histoire, comme des chapitres d’un long récit, retraçant l'avènement discret d'une génération singulière, créatrice d'une myriade de sous-cultures. L'œuvre de Vilte en est l'expression pure, entre critique caustique du goût standardisé, rejet des mécanismes du passé et création d'autres espaces. Une nouvelle « beauté » qui questionne, intrigue et invite à découvrir les enjeux libertaires du nouveau millénaire.

Vilte Fuller 2021 Portrait.jpg

Ville Fuller | The shuttle to the moon has crashed and now I'm falling

13 juin - 14 juillet 2021

Œuvres choisies
bottom of page